Lucas MUGNIER
Photographe naturaliste

Accueil Auteur Portfolio Vidéos Liens Contact



Thème précedent  -  Tous les Thèmes   -  Thème suivant

 


Au coeur de la forêt

 

Quand on progresse dans la vieille forêt, quand on écrase sous ses bottes des branchettes perdues par les arbres, les sapins centenaires, les mélèzes noirs, quand on a le visage caressé ou battu par les mousses ruisselantes, on se trouve dans un univers intermédiaire, dans quelque chose où tout existe fortement, où rien n’est illusion, mais, en même temps, on a l’inquiétante sensation d’être prisonnier à l’intérieur d’une image, et de se déplacer dans un rêve étranger, dans un bardo où l’on est soi-même étranger, où l’on est un intrus peu sympathique, ni vivant ni mort, dans un rêve sans issue et sans durée. Terminus Radieux d' Antoine Volodine


 © Lucas MUGNIER 2017 - Toute reproduction interdite